Enquête – Déchets radioactifs en Loire-Atlantique : le jeu trouble d’Orano (ex-Areva)

L’exploitation de 13 mines d’uranium dans le département a laissé derrière elle des “stériles miniers”, aujourd’hui fondus dans le paysage. Chargé à la fois de repérer et nettoyer ces sources de radioactivité le géant nucléaire Orano (ex-Areva) est dans le collimateur d’associations qui critiquent son manque de transparence et ses méthodes.

Découvrez l’enquête sur le site Médiacités.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

vingt − cinq =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.